La diététique

Publié le mardi 10 octobre 2017 à 17:05

Les généralités restent inchangées d'une saison à l'autre.

Il ne faut pas oublier que se nourrir est synonyme de plaisir tant pour les papilles que pour le nez, les yeux et les oreilles. "Aimer manger" ne constitue pas une entrave à la santé tout est surtout question de bon sens.

Pour certains cela signifie "changer de céréales chaque jour" alors que pour d'autre c'est "changer de marque de whisky"... à vous de juger...

Dans un texte ancien chinois il est dit :

"Il est normal de ne pas se rassasier, de seulement manger à sa faim. Notre alimentation doit aussi nous rendre robuste et nous prolonger la vie"

En diététique chinoise on pense aussi bien santé que saveur, odeur, couleur.

Les aliments sont organisés entre eux pour donner de l'appétit, la table doit être bien dressée, l'atmosphère calme et sereine.

Il est bien de ne pas regarder de film ou tout autre sujet qui suggère la violence pendant le repas.

Alors mangez avant ou après le journal et mettez une musique sympa pendant le repas, votre estomac vous remerciera.

Une mauvaise diète engendre la maladie

L'excès d'aliments ou de repas lèse l'estomac et les intestins. « Manger comme un prince le matin, comme un marchand le midi et comme un mendiant le soir »

Des repas irréguliers provoquent le gonflement abdominal, la diarrhée, la dysenterie…

 

Les 13 règles essentielles à une bonne diète:

  • Manger des fruits et légumes de saison et de région. Si les légumes poussent sous un certain climat, à une époque précise c’est qu’ils sont en harmonie avec l’énergie de leur environnement. Favoriser ces fruits et légumes c’est, pour nous aussi, nous mettre en harmonie avec nos besoins en fonction de milieu.
  • Eviter l’excès de nourriture et de boisson.
  • Eviter de se rassasier après avoir eu très faim ou très soif.
  • Eviter de se forcer à manger ou à boire.
  • Manger en heure et en quantité régulières.
  • L’intervalle entre les repas doit être ni trop long, ni trop court.
  • Favoriser la nourriture tiède.
  • Mâcher longuement avant d’avaler.
  • Favoriser le cadre de vos repas : Des bonnes émotions, une bonne musique  et un environnement propre et confortable sont favorables à l’estomac, donc à une bonne digestion.
  • Manger avec attention.
  • Favoriser le massage du ventre et la promenade : « Après un petit repas, masser le ventre avec une main chaude et faire une promenade de 50 à 60 pas ; Après un gros repas 100 à 200 pas. De retour, se coucher sur le dos, membres allongés mais sans dormir. C’est ainsi que la circulation du Qi (énergie) s’harmonise »
  • Ne pas oublier de se rincer la bouche après chaque repas.
  • Eviter de privilégier une saveur au détriment des autres.

la nature des aliments

En ce qui concerne la nature d’un aliment il s’agit à la fois de sa température et de l’effet thermique qu’il provoque sur l’organisme une fois digéré et assimilé.

Un aliment de nature froide ou fraîche rafraîchit la chaleur interne, humidifie la sécheresse, génère les liquides organiques, rafraîchit le sang.

Un aliment de nature chaude ou tiède tiédit le foyer moyen, disperse le froid, renforce le Yang du corps et peut désobstruer les méridiens.

L’estomac est la casserole, la rate procure l’énergie, la chaleur nécessaire à la digestion est de 38°. La digestion est une sorte de cuisson/décomposition des aliments pour en extraire les substances nécessaires à la vie.

Ainsi, plus nous sommes fatigués plus nous aurons intérêt à cuire nos aliments « hors de notre estomac », à manger et boire chaud (ou au moins tiède), pour économiser notre énergie. Pour ne pas risquer d’endommager rate et estomac, il convient au minimum de ne pas consommer nos aliments directement au sortir du réfrigérateur et de ne pas manger ni boire glacé.

.

 Rappel, manger :

  • Beaucoup de céréales, moins de légumes et de fruits, beaucoup moins de viande, peu ou pas de produits laitiers et produits animaux, très peu de graisse et d'épices.
  • Equilibrer les cinq saveurs (acide, amer, doux, piquant, salé) au cours des repas de la journée.
  • Tenir compte de la nature des aliments (froid, frais, neutre, tiède, chaud). Réchauffer les crudités, par exemple, froides par nature, en ajoutant un peu de gingembre ou d'ail haché.
  • Tenir compte du moment de la journée : manger comme un prince le matin, comme un marchand à midi, comme un pauvre le soir.
  • Respecter la constitution physique et l'âge de chacun. Chaque individu a sa propre capacité digestive et un besoin particulier.
  • Tenir compte du climat et de la saison.
  • Penser à utiliser des modes de cuisson différents selon le type d'aliments, du plus Yin, cuit à la vapeur, au plus Yang, sauté à feu vif.

Bon appétit et à très bientôt !

 

Revenir aux actualités

Les généralités de la diététique chinoise