La MTC est une médecine ancestrale, pratiquée depuis plusieurs millénaires.

Origine de la médecine traditionnelle chinoise - MTC

La médecine chinoise est un outil qui permet d’analyser et comprendre la souffrance et la maladie de l’homme dans le but de les traiter.

La MTC est une médecine ancestrale, pratiquée depuis plusieurs millénaires. Elle s’est développée et adaptée aux différentes époques qu’elle a traversées.

La MTC a un concept de globalité qui s’applique à la physiologie et à la pathologie des organes, des viscères et des méridiens.

Aujourd’hui elle est présente partout dans le monde et essaie d’apporter une réponse crédible aux grands problèmes de santé.

Sa spécialité réside dans l’analyse des signes et des symptômes en vue d’élaborer une stratégie de traitement.

Ce système théorique unique présente deux spécificités fondamentales :
  • La conception de globalité de l’être humain.
  • L’analyse dialectique des signes et des conditions du patient qui permet l’élaboration d’une stratégie thérapeutique appropriée.

L’étiologie s’intéresse principalement à la nature des facteurs qui provoquent les maladies et aux manifestations cliniques des symptômes provoqués.

La pathogénie étudie la façon dont la maladie apparaît et progresse, de manière à déterminer sa nature intrinsèque.

La prévention et les règles thérapeutiques :

La MTC privilégie la prévention des maladies et considère qu’il est important de traiter avant l’apparition de l’affection, ce qui permet de maîtriser la maladie lors de son apparition ou au cours de son évolution.

 Quelques grands principes thérapeutiques :

  • Rechercher la racine pour traiter l’affection.
  • Aider le physiologique, évacuer le pathologique, réguler le Yin et le Yang. Dans le Suwen, il est dit : « Yin équanime, Yang secret » « Yin ping Yang mi ».
  • Tenir compte du patient, du climat, de la région pour faire ce qu’il convient.

La médecine traditionnelle chinoise a 5 outils à sa disposition pour aider à conserver l’équilibre énergétique de la personne :

  • L’alimentation
  • Le Qi Gong et les mouvements énergétiques
  • Le Tui Na et le Qi Nei Zang
  • L’acupuncture
  • La pharmacopée

COMMENT L’OCCIDENT A CONNU L’ACUPUNCTURE ET LA MOXIBUSTION ?

Vers la fin du 17e siècle, la médecine chinoise est introduite en Occident, dans environ une centaine de pays.

Avec cette introduction, la médecine chinoise devient une part importante de la médecine mondiale reconnue par l’OMS.

 

Médecine traditionnelle chinoise