EQUANIME vous propose de découvrir les bienfaits de la réflexologie chinoise.

Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, l’énergie des organes se reflète à l’infini dans toutes les parties du corps. C’est ainsi que sont nées l’auriculothérapie, l’iridologie… et la réflexologie chinoise.

Le principe est d’appréhender la personne dans sa globalité et de tonifier, harmoniser ou disperser certaines zones réflexes pour l’accompagner vers un Yin équanime pour que le Yang reste secret.

On se sert de techniques de palpation et de stimulation pour traiter des déséquilibres comme le stress, les douleurs, certains troubles du sommeil…

Cette stimulation peut s’effectuer sur les pieds : c’est la réflexologie plantaire chinoise.

Elle s’appuie, tout comme l’acupuncture, sur la théorie des cinq éléments, du Yin et du Yang, et sur la théorie des méridiens.

Elle peut également se pratiquer sur le visage. Dans ce cas, on la nomme Mian Xiang ou lecture du visage.

C’est une discipline taoïste chinoise inspirée du Yi Jing, permettant de décrypter le caractère d’une personne en fonction des traits de son visage.

Cette science aurait été introduite à l’époque de l’empereur Jaune Huang Di.

La stimulation se fait soit avec les doigts (Tui Na du visage), soit avec des petits instruments comme le rouleau de jade, le stylet, le moxa…

L’une comme l’autre aident à la gestion du stress et favorisent le processus d’autorégulation de la personne.

Réflexologie chinoise