EQUANIME vous propose de découvrir les bienfaits du Tui Na.

Pour beaucoup d’Occidentaux, la MTC se réduit à l’acupuncture. C’est effectivement une de ses branches, mais elle comprend également le massage Tui Na. Dans l’art du bien-être du corps et de l’esprit, le massage occupe une place centrale.

En Chine, on ne masse pas uniquement avec ses mains, on travaille avec sa propre énergie et celle de la personne massée. On travaille avec l’énergie vitale, le Qi. Toutes les techniques de bien-être s’efforcent de renforcer, d’équilibrer ou de contrôler le Qi.

Lors d’un massage, le Qi circule. C’est lui qui donne la qualité et la puissance des gestes.

Le massage chinois repose sur la circulation de l’énergie et du sang. Il existe deux grands types de massages : le Tui Na, massage curatif, et le An Mo, massage harmonisant et préventif.

Le An Mo se pratique sur tout le corps et apporte bien-être, relaxation et sentiment d’unité. Le Tui Na et le An Mo se pratiquent soit à travers les vêtements, soit directement sur la peau. Lorsqu’ils sont effectués sur la peau, il est possible d’utiliser des huiles essentielles. Il existe également des crèmes très aromatiques composées d’huiles essentielles chauffantes, qu’il est souhaitable d’utiliser très localement.

De nombreuses manœuvres sont utilisées dans le Tui Na et le An Mo :

  • Le lissage, pour relier les différentes parties du corps, pour apaiser, pour stimuler des zones internes, pour produire des réactions comme le réchauffement avec des massages énergisants.
  • Les pressions en chenilles, pour stimuler les zones énergétiques en profondeur et en continuité, pour relier différents points réflexes dans une continuité, pour relancer la circulation sanguine.
  • Les frictions, pour activer la circulation et faire monter la température de la surface de la peau, pour stimuler le Qi et produire une tonification, pour donner le sentiment de réveil et de vitalité.
  • Les pressions, pour stimuler une zone avec précision, pour calmer une activité cérébrale trop agitée en ralentissant le rythme des pressions, pour commencer et finir une séance de massage.

Le Tui Na et le An Mo peuvent être effectués uniquement sur le dos. C’est une des parties du corps qui a le plus besoin de massage car il accumule une très grande partie des tensions corporelles. Ne dit-on pas « en avoir plein le dos » ou « lourd sur les épaules » ?

Il peut également se faire sur le visage et la tête. Le massage du crâne apporte une action équilibrante, alors que celui du visage va privilégier la beauté.

Il peut se donner sur l’ensemble du corps pour apporter un équilibre, une unité du tout.

Une des caractéristiques du bien-être chinois est de préserver la santé et de favoriser l’éclat de la personne. Le Tui Na et le An Mo sont un des outils pour y parvenir.

Le Chi Nei Tsang

Dans la pensée taoïste, l’homme doit vivre environ 120 ans. Pour cela, il doit être le plus proche possible de la nature, en harmonie avec le rythme des saisons, du soleil et son biorythme.

Le Chi Nei Tsang est une méthode taoïste pour « l’énergie des organes internes » qui applique les principes du Yang Sheng pour permettre de préserver la santé et ainsi gagner en longévité. C’est l’un des principes essentiels taoïstes pour « nourrir la vie » et nettoyer le corps. Le Chi Nei Tsang intègre les aspects physiques, mentaux, émotionnels et spirituels. Il va à la source des problèmes de santé, y compris aux réponses psychosomatiques.

Chi Nei Tsang signifie « travailler l’énergie des organes internes ». Il reprend les principes du kung-fu et du tai-chi-chuan.

Il s’effectue principalement sur l’abdomen, avec un toucher allant du plus léger au plus profond dans le but d’habituer les organes internes à travailler plus efficacement, ainsi que tous les systèmes vitaux du corps : digestif, respiratoire, cardio-vasculaire, lymphatique, nerveux, endocrinien, urinaire, reproducteur, squelette, musculaire et bien entendu le système méridien où l’on retrouve les points d’acupuncture. La charge émotionnelle est aussi approchée de cette manière et progressivement digérée.

Le nombril, ses racines et sa périphérie reflètent toutes les tensions internes et externes du corps et ses défauts d’alignement. À la fin d’un massage Chi Nei Tsang, le nombril doit « sourire » et l’abdomen doit être « lumineux ».

Pour encore plus d’efficacité, on y associe le Qi Gong des sons. Lorsqu’on stimule un organe, le praticien et le patient « chantent » le son de l’organe.

Le Chi Nei Tsang aide à détoxiquer, fortifier et affiner le corps afin de maintenir un niveau d’énergie élevé. Il aide à lever les stagnations et améliore la libre circulation de l’énergie (Qi), stimule le système lymphatique et les systèmes circulatoires. Lorsque le Qi est fort, le système immunitaire l’est également et le corps résiste mieux aux maladies. Le Chi Nei Tsang restructure. Lorsque des tensions profondément ancrées se révèlent, les techniques manipulatoires restaurent la vitalité.

Il travaille sur les structures viscérales et le positionnement des organes internes pour un meilleur fonctionnement. Ainsi il est possible d’utiliser le Chi Nei Tsang pour lutter contre toutes les douleurs chroniques structurales telles que celles du dos, du cou, des épaules, des pieds, des jambes et du pelvis.

Chaque système énergétique est relié à nos émotions. Le Chi Nei Tsang aide à prendre conscience de notre vie émotionnelle interne pour mieux « digérer » toutes nos émotions négatives et mal vécues. Pour ce faire, le Chi Nei Tsang s’appuie sur les différentes respirations Qi Gong. Le Chi Nei Tsang utilise un toucher subtil pour rétablir la respiration et encourager la prise de conscience de la présence de charges émotionnelles, afin de stimuler leur digestion et éliminer ce qui ne nous appartient pas. Ainsi le Chi Nei Tsang se combine avec succès avec la psychothérapie.

Dans le Chi Nei Tsang, on utilise des techniques pour améliorer la respiration, des pratiques spécifiques et appropriées de visualisation et de méditation pour favoriser les effets des traitements manuels. Le Chi Nei Tsang libère le sourire intérieur, les lumières, la visualisation interne de nos organes. Le premier Dan Tian est le nombril Shen situé sur le Ren Mai (méridien conception).

Tui Na & An mo